Cartes journalières : l’ACS obtient une prolongation du système actuel

Publié le - Mobilité - communication - Routes et transports publics

L’UCV a récemment informé ses membres des démarches entreprises auprès de l’Association des Communes Suisses (ACS) et de l’Union des Villes Suisses (UVS) afin de trouver des solutions alternatives à la suppression prochaine des cartes journalières CFF, actuellement mises à disposition par les communes à des prix préférentiels.

L’ACS a fait part à l’UCV des pistes intermédiaires évoquées dans le cadre des discussions en cours avec les CFF et l’Alliance SwissPass. Il s’agit essentiellement de deux points majeurs qui sont exposés ci-après :

  • L’ACS et l’UVS avaient envisagé une transition numérique des cartes journalières. Il s’avère que dans son application, cette possibilité ne saurait être entrevue sans des adaptations techniques et financières majeures, unifiées pour 2172 communes. Diverses options complémentaires avaient également été considérées (remboursement, ajout d’accompagnants, contrôle de l’accessibilité, entre autres). Aussi, une solution numérisée standardisée est vite apparue impossible. Au demeurant, un sondage de l’ACS auprès de ses membres a mis en évidence qu’un co-financement d’une telle transition numérique n’était pas souhaité ;
  • L’ACS et l’UVS ont pu obtenir une prolongation de trois ans du système actuel, soit jusqu’à la fin 2023. Les communes peuvent dès lors encore commander et vendre des cartes journalières (aux mêmes tarifs) jusqu’à cette échéance.

L’ACS et l’UVS continuent les négociations avec les CFF et l’Alliance SwissPass afin de trouver une issue favorable en une substitution adéquate du produit. Le but étant que les communes puissent continuer de proposer à leur population des produits exclusifs, à des conditions avantageuses et favoriser, par là-même, l’utilisation des transports publics.

L’UCV continue de récolter les positions de ses membres lui permettant ainsi d’appuyer les démarches et les discussions en cours. Les communes qui le souhaitent peuvent continuer à faire part de leurs observations, remarques et suggestions à l’adresse conseils(at)ucv.ch.